Bulletin Marcher ensemble

Consulter le bulletin complet
Le télécharger pour l’imprimer

Janvier 2020

Petit alphabet de la vie communautaire (26)

Nous poursuivons l’exploration  de la vie d’Église en suivant l’alphabet…

SOLITUDE
Le chrétien n’échappe pas à la condition humaine générale. Il connaît, lui aussi, la solitude. Mais pour lui, la solitude peut avoir une autre dimension. Elle peut prendre un sens, une signification. Elle n’est pas un malheur insupportable. Elle peut même devenir heureuse. Bien des auteurs chrétiens l’ont exprimé. Les Psaumes aussi, de leur côté : « Je veille et je suis comme l’oiseau solitaire sur un toit » (Ps 102.8). « Regarde-moi et aie pitié de moi car je suis seul et pauvre… » (Ps 25.16). « Il se tourne vers la prière du solitaire, il ne méprise pas leur prière » (Ps 102.18). Tout d’abord, le chrétien qui veut suivre Jésus doit accepter la solitude. On se décide seul pour Jésus-Christ seul. La conversion, le baptême, font l’objet d’une décision, d’un engagement personnel, et donc solitaire, même si l’on y est aidé et soutenu par d’autres. Et on peut aussi rencontrer l’opposition et l’incompréhension. Mais voici la contrepartie : dès qu’une âme est unie au Seigneur Jésus, elle n’est plus seule. Pour l’éternité sa solitude est finie. L’homme qui s’est donné au Sauveur pourra toujours dire : Je suis deux. Christ est avec lui sans cesse (Relire Mt 28.19-20). Le chrétien a aussi besoin de solitude s’il veut vivre et cultiver une vie chrétienne normale : lire la Bible chaque jour, prier à certaines heures, avoir des temps de retrait et de silence pour écouter Dieu. Que l’on soit marié ou célibataire, pasteur ou laïc, tout ministère comporte et nécessite un aspect de solitude.

Une des nombreuses raisons pour lesquelles Dieu a institué la communauté chrétienne locale est de répondre aux besoins humains, notamment dans le domaine de la solitude. Elle est présentée dans la Bible comme un lieu de vie qui ressemble à une famille, un corps, un édifice harmonieux et fonctionnel, une fiancée bien-aimée. Ces comparaisons impliquent la valorisation de l’individu : nous avons tous une signification importante dans ce contexte communautaire.

De nombreuses facettes de la vie d’église contribuent à jouer ce rôle. L’accueil des nouveaux et la disponibilité relationnelle des responsables sont des façons de lutter contre la dévalorisation de l’individu. La régularité de nos réunions et les traditions de nos cultes donnent aux participants de l’église le sentiment d’appartenir à un groupe.

La prise en compte des besoins de tous et la mise en œuvre des dons de chacun permettent de faire vivre l’église de manière organique. L’Église demeure alors la première arme contre les solitudes de la vie.

L’Ecclésiaste affirme qu’il vaut mieux être deux que tout seul, car à deux on tire un meilleur profit de son travail (Ecclésiaste 4. 9). Si cela est vrai à deux, à combien plus forte raison si on est soixante ! Ensemble nous pouvons peut-être faire encore plus. En cultivant notre conscience commune nous nous ouvrons à la possibilité que le Seigneur nous conduise sur des chemins nouveaux, vers des projets nouveaux. Ne passons pas à côté de cela.

« Dieu est fidèle » (1 Corinthiens 1. 9)

Cultes Janvier 2020: tous les dimanches à 10h30
                                                       Première partie                            Prédication
05 janvier                                    David Fourniol                            José Loncke
12 janvier                                    Michel Samé                                 José Loncke
19 janvier                                    Jean Vianney                                José Loncke
26 janvier                                    Eric Palix                                       José Loncke

Les rendez-vous du mois :
– chaque Dimanche à 10h30 : Culte. La Bibliothèque est ouverte à l’issue du culte.
– chaque premier dimanche du mois, une seconde collecte est consacrée à la Mission (EBM international et MIB).
– chaque Mardi à 20h30 : réunion d’Etude de la Bible et prière.

– La date de réunion du Groupe de jeunes et ados + sera communiquée aux intéressés.
Jeudi 9 janvier à 9h 30 : Groupe de Dames
Dimanche 12 janvier: « Réunion de jeûne et prière » après le culte (12 h 30 à 14 h)
Mercredi 22 janvier : Soirée œcuménique (Semaine de prière pour l’unité chrétienne)
Jeudi 23 janvier à 9h 30 : Groupe de Dames
Dimanche 26 janvier : AG ordinaire de notre association cultuelle.

A noter :
–  Dimanche 9 février : Après-midi jeux de société.

 

Prière du mois (texte de Jules-Marcel Nicole) :

A l’occasion de la nouvelle année

Certains trouvent mélancolique de voir les ans glisser
Vers l’échéance fatidique ou l’on doit tout laisser.
C’est vrai que le temps nous entraîne inexorablement,
Sans nous laisser reprendre haleine même un très court moment.
Mais par Jésus, l’instant fragile peut devenir fécond,
Quand nous annonçons l’Évangile et quand on y répond.
Chantons donc notre témoignage au Seigneur Jésus-Christ
Avec le zèle et le courage que nous donne l’Esprit.

Nous pouvons demeurer sans crainte quant à notre avenir,
Jésus dans sa parole sainte, promet de nous bénir.
Ainsi que notre espoir s’accroche à son fidèle amour
Chaque heure qui fuit nous rapproche de son glorieux retour.

Enseigne-nous à compter nos jours,
Afin que nous conduisions notre cœur avec sagesse. Ps 90:12

 

Lisez chaque jour votre Bible : Cliquez ici